29/04/2022

ALAIN.jpg

     
Comment ne pas commencer cet édito sans revenir sur le drame que la commune a vécu à la fin du mois d’août. La disparition accidentelle d’un jeune de 16 ans est toujours un traumatisme pour les parents, les amis mais aussi pour toute la population.  Je sais qu’il n’existe pas de mots capables de soulager une telle douleur. Espérons que le temps atténuera la peine.
Cet été, notre village a renoué avec les festivités et je remercie toutes les personnes qui se sont investies dans l’organisation de ces manifestations.
Cet été a été aussi caractérisé par une forte canicule. La municipalité suivant les instructions de la Préfecture s’est mobilisée pour appliquer les alertes liées à la sécheresse, aux  risques d’incendie, ainsi qu’aux éventuelles restrictions d’eau. En collaboration avec la commission solidarité, nous avons régulièrement contacté les personnes vulnérables inscrites sur le registre communal à leur demande, pour évaluer leur situation face à ces problèmes climatiques.
Comme vous le voyez, le bien vivre ensemble reste notre priorité par des actions de solidarité et d’entraide. Le repas des plus de 65 ans programmé le samedi 26 novembre en sera le plus bel exemple.
Maintenant la rentrée est passée. Je souhaite à tous les écoliers et enseignants, une bonne année scolaire ainsi qu’aux parents d’élèves. La commune s’est dotée d’un nouveau logiciel qui permet aux parents d’inscrire leurs enfants à la cantine, et facilite la gestion comptable assurée par nos agents.
Comme vous le constatez, l’action municipale bat son plein. Je le rappelle souvent, un Maire n’est rien tout seul. Aussi, je renouvelle mes remerciements à tous les élus qui m’accompagnent dans cette aventure humaine ainsi qu’aux différents services municipaux avec des agents territoriaux qui ont le sens du service public et de l’intérêt général.
Notre devoir d’élu c’est aussi de regarder la situation nationale et internationale avec un climat social tendu. L’inflation sur les matières premières et le coût de l’énergie pèsent sur le pouvoir d’achat de nous tous, et nous oblige à reconsidérer nos projets d’investissement dans le temps.
Soyons vigilants car nous ne sommes pas à l’abri d’une nouvelle crise sanitaire.
La guerre en Ukraine n’en finit pas et les alertes climatiques que nous venons de vivre cet été fragilisent notre quotidien et notre planète.
Chers administrés, je sais, avec mon équipe, pouvoir compter sur votre soutien dans la réalisation de nos projets et de nos actions. 
Un bel automne à tous avec, je le souhaite, des perspectives meilleures.

ALAIN CAPERET