29/04/2022

ALAIN.jpg

     L’histoire de ces derniers mois aura été d’une rare intensité, entre les crises Covid successives, les élections Présidentielles ayant mis en évidence des tensions et des inquiétudes, et maintenant la guerre en Ukraine.

     Au niveau communal, ce début d’année a été marqué par la démission pour raisons personnelles de trois conseillers municipaux : André VINAS, Gaëtan MARQUINE et Cathy LHOSPICE. Je les remercie sincèrement pour leur implication et leur dévouement. Ils ont été remplacés par les suivants de liste : Pascal MARTIN, Carole SAPENE et Jean-Claude LARGE. Leur intégration a été immédiate puisque chacun d’entre eux a déjà par le passé rempli cette fonction.

     Nous avons été également confrontés au changement de secrétaire. En effet, devant les carences professionnelles constatées, nous avons été obligés de mettre un terme au contrat de cet agent au 31 décembre 2021. Aujourd’hui, en attendant un futur recrutement, cette mission est assurée par une fonctionnaire territoriale du pôle de remplacement du Centre Départemental de la Gestion Publique (maison des communes). Quand on sait toute l’importance de ce poste, nous avons vécu certains moments compliqués et je remercie les adjoints et conseillers municipaux qui m’ont accompagné et qui se sont investis pour que la « maison commune » fonctionne correctement. Néanmoins, nous faisons l’objet d’un contrôle de la chambre régionale des comptes. Le rapport final sera rendu à la rentrée.

     Mais face à cette conjoncture difficile, nous sommes quand même optimistes. Les comptes administratifs et les budgets ont été votés. Malgré la forte baisse des moyens venus de l’État, nous avons décidé de ne pas augmenter les impôts locaux pour 2022. A nous d’être économes et inventifs.

     Les beaux jours sont là et avec eux, nous voyons avec plaisir le retour des manifestations. Autant de bonnes nouvelles, qu’il nous faut savoir apprécier.
 

ALAIN CAPERET